Ce n'est pas parce qu'on travaille pour une petite collectivité que l'on a de petits droits !

La CFDT n'accepte pas que les agents qui travaillent dans les plus petites collectivités soient les laissés pour compte de la Fonction Publique Territoriale.

Elections C.T.P. du 6 novembre 2008

C'est la raison pour laquelle elle a défendu la suppression des quotas d'avancement de grade, débloquant ainsi la carrière de nombreux agents de ces collectivités.
C'est la raison pour laquelle elle s'est battue pour l'action sociale obligatoire en faveur de tous et continuera à se battre pour obtenir la participation de l'employeur public au financement de la protection sociale complémentaire des agents.

Et c'est parce nous devons être efficaces pour la défense de nos droits que la CFDT est soucieuse de la formation de ses représentants et développe son propre réseau d'expertise. Ses syndicats sont départementaux et ses élus bénéficient ainsi de la mutualisation et du savoir-faire de tous les militants de toutes les collectivités du département.

Pour toutes ces raisons, nous affirmons que les élus CFDT constitueront les porte-paroles les plus pertinents pour combattre l'isolement et défendre les intérêts de l'ensemble du personnel des petites collectivités.

Avec la CFDT, s'organiser pour être plus fort

Au CTP, on parle de vous !
Le Comité Technique Paritaire placé auprès du Centre de Gestion constitue le principal lieu de dialogue social entre les représentants du personnel et les élus. Conditions de travail, horaires, formation, organisation des services, ratios d'avancement, politique indemnitaire de toutes les collectivités de moins de 50 agents doivent y être débattus.
C'est conscients de l'importance de cette instance et de la mission que vous leurs confierez que les candidats de la CFDT, vos collègues, se présentent à vos suffrages pour vous représenter et défendre vos droits.

La CFDT, avec plus de 800 000 adhérents est la première organisation syndicale française. Aujourd'hui deuxième organisation représentative dans la fonction publique territoriale, elle est un interlocuteur incontournable du dialogue social, au niveau national comme auprès de nos employeurs locaux.

Elle a fait la démonstration de sa capacité à revendiquer et à négocier. Son indépendance et sa détermination comme les actions de ses représentants ont permis des avancées sociales importantes.

C'est que la CFDT n'est pas une organisation comme les autres, elle est particulièrement attachée à l'obtention de résultats obtenus dans le cadre d'un dialogue intelligent et exigeant avec ses interlocuteurs patronaux du public comme du privé.

RETOUR

Un peu souvent c'est mieux que beaucoup jamais qui se résume à rien toujours

Telle pourrait être notre devise. Ainsi, à l'incantation et à la dénonciation, nous privilégions les avancées concrètes et positives au profit des salariés et des agents du public tout en les inscrivant dans l'intérêt général.

Les avancées obtenues ces dernières années l'ont été dans ce contexte (RTT, réforme de la formation, DIF, accords Jacob...) sont autant de résultats pour lesquels nous nous sommes battus et qui valident notre démarche. C'est forts de cette identité que les collègues présents sur notre liste se présentent à vos suffrages.

RETOUR

Une CFDT forte nationalement pour obtenir des avancées localement

Les élus CFDT seront vos interlocuteurs privilégiés et s'engagent à :
  • vous rencontrer et être à votre écoute ;
  • vous alerter lorsqu'un dossier qui vous concerne est soumis à l'avis du CTP ;
  • saisir le CTP chaque fois que la situation dans votre service l'exige ;
  • exposer au CTP vos attentes et vos problèmes ;
  • vous rendre compte des réunions du CTP et des mesures envisagées.

C'est tout l'intérêt d'une organisation syndicale de l'importance de la CFDT que de pouvoir allier action syndicale nationale et revendications locales.

Il en a été ainsi en 2006 et 2007 à l'occasion des accords Jacob signés avec le ministre de la fonction publique. Il s'est traduit par des négociations locales, pour obtenir notamment le passage des agents de catégorie C (ATSEM, Adjoints techniques, Auxiliaires de soin, Auxiliaires de puériculture) de l'échelle 3 à l'échelle 4 le plus rapidement possible et ouvert l'accès de tous à l'échelle 6.

C'est le cas encore, pour les ratios d'avancement de grade, obtenus nationalement mais négociés localement et débattus en CTP qui ont permis des déblocages de carrière pour beaucoup d'agents toutes catégories confondues.

Et encore, pour la formation professionnelle (projet voté par la CFDT au CSFPT) qui va permettre à tous les agents de catégorie C de bénéficier d'actions de formation obligatoire dans le cadre du plan de formation débattu en... CTP.

En votant pour les représentants CFDT au CTP, vous contribuerez aussi à renforcer nationalement la CFDT et lui donnerez le pouvoir d'obtenir de nouvelles avancées dont vous bénéficierez localement.

 RETOUR

Le 6 novembre 2008, votez et faites voter CFDT !

Téléchargez la profession de foi CFDT (824 Ko) pour l'élection au CTP du Centre de gestion.